La persévérance, une affaire de motivation ?

Ne jamais se décourager ou perdre espoir, mode d’emploi

L’ADN de Marakoudja se définit via quatre valeurs : le pragmatisme, la passion, la transparence et la persévérance. Dans cet article, je m’intéresse à la motivation qui est essentielle pour réussir à persévérer.

La motivation peut se définir ainsi : « Grande catégorie de déterminants internes des comportements, des activités psychologiques et des états subjectifs ».[1]

Assez vague comme définition, vous en conviendrez. Pour rendre cela plus concret, permettez-moi de partager avec vous une réflexion basée sur un cas bien concret.

De manière générale, je suis assez persévérante et ma motivation semble aller de soi. Malgré tout, dernièrement, je me suis vue découragée et en perte de motivation. Une perte de motivation partagée par l’équipe de projets.

J’ai mis en doute le bien-fondé de ma persévérance. Cela m’a amenée à réfléchir pour essayer de comprendre ce qui se passait et surtout à voir comment je pouvais retourner la situation.

Mes premières réflexions m’ont conduite à des attentes : attendre des autres des changements qui ramèneraient ma motivation et, par ricochet, me donneraient l’énergie de persévérer.

Cela donnait des pensées comme :

  • Si seulement mon client pouvait me dire un peu plus clairement qu’il est satisfait de ce que je fais

  • Ah, si les membres de l’équipe pouvaient reconnaître mon expérience et apprécier mes interventions !

Et d’autres pensées du même style qui transféraient la responsabilité de ma motivation à des tiers.

Evidemment, cela ne me faisait pas progresser. Et si j’avais émis ces opinions, je ne pense pas que cela aurait changé grand-chose.

Puis, j’ai pris de la distance. Je me suis octroyé des jours de congé où j’ai décroché de ce projet et j’ai fait en sorte de ne pas pouvoir y consacrer du temps, même en pensée. Ce recul m’a fait du bien.

Grâce à cette pause, j’ai pu revenir à des pensées plus proactives, je suis revenue à moi et à ce que je pouvais faire pour améliorer ma motivation.

Et j’ai réalisé, que je pouvais agir sur ce qui me « démotivait ». Je pouvais déconstruire ces pensées négatives qui demandaient aux autres de s’adapter pour que moi je sois bien. Et surtout, je pouvais changer de perspective. Réaliser, que dans mon cas concret, ce n’est pas à mon client ni aux membres de mon équipe à me motiver. Je devais trouver la motivation en moi.

Alors je suis revenue à la source. J’ai réfléchi à ce qui me motivait intrinsèquement dans mon boulot de directrice de projet. La réponse est venue clairement : réussir à mener le projet à terme quelles que soient les difficultés.

Dans ce contexte, les difficultés rencontrées qui ont miné ma motivation, ce ne sont que des opportunités de relever le défi de ce projet. J’ai pris le temps d’identifier les difficultés et ce qui me pesait dans le projet. Puis, j’ai pu trouver des idées pour changer la situation. Simplement de prendre le problème en main m’a redonné une motivation pour ce projet.

Par exemple, au lieu de me dire qu’untel pourrait arrêter de me contredire, j’ai repris les étapes de la communication non-violente afin de mieux comprendre son point de vue. [2]

Bien entendu, tout n’est pas devenu rose pour autant. Les difficultés sont encore là, mais maintenant, ce sont des opportunités de grandir plutôt que des facteurs de démotivation.

Dorénavant, si je sens la démotivation pointe le bout de son nez, je me poserai ces questions :

  1. Est-ce que tu es fatiguée ? Est-ce que cette situation occupe trop tes pensées ? Si oui, prend congé de cette situation pour quelques jours.

  2. Serais/tu en train de déplacer la responsabilité de ta motivation sur quelqu’un d’autre ? Si oui, change de perspective. Rappelle-toi tes sentiments au début de cette activité ou projet.

  3. Est-ce que la situation est grave au point d’abandonner ? Si oui, abandonne. Sinon, relève tes manches et identifie les actions qui pourront corriger la situation.

« On dit qu’il faut du courage pour être heureux » Félix Leclerc

Et si c’était la même chose pour la motivation ?

Et vous, qu'en pensez-vous ? Avez-vous des expériences similaires ou différentes ? Faites-moi en part, je serai ravie d'en discuter avec vous !

[1] https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/motivation/52784

[2] La communication non violente, Marshall Rosenberg

Illustration : œuvre de Mélanie Bénard Tremblay, 2020, © Marakoudja

© 2017 Marakoudja Sàrl

Conditions générales - terms and conditions.

  • Facebook - White Circle
  • Blanc LinkedIn Icône
  • xing
  • Gris Icône Google+

Michèle Richard | +41 79 770 65 86 | michele.richard@marakoudja.com